Cloudflare tombe en panne et plonge des géants du net dans le noir

Une panne massive a impacté les serveurs de Cloudflare, une entreprise américaine de sécurité qui protège des millions de sites dont Discord. 

Plusieurs sites dont Deliveroo, GitLab, Zendesk, Fortnite ou encore Gitlab ont été inaccessibles ce vendredi suite à une panne de grande ampleur dans le réseau de la plateforme, celle-ci a confirmé qu’il s’agissait bel et bien d’une panne venant de son réseau.

Le problème a été causé par une réaction en chaîne dans les systèmes de Cloudflare pour le routage du trafic Internet.

«Nous pensons que nous avons résolu la cause profonde et surveillons maintenant la stabilité des systèmes», a déclaré la société. La panne semble avoir duré environ 23 minutes.

Au total, on estime qu’environ 40% d’Internet a été fermé à un moment donné à la suite de la panne de Cloudflare.

L’arrêt n’a duré que peu de temps, mais le grand nombre de points de vente et de services touchés a conduit à des rumeurs qui ont notamment enflé sur les réseaux sociaux au sujet de ce qui s’était passé. Beaucoup si CloudFlare n’avait pas subi le même sort que Twitter quelques jours plus tôt.

Dans la foulée, la plateforme a infirmé les thèses sur l’origine probable d’une attaque ayant visé son infrastructure.

John Graham-Cumming le directeur de Cloudflare a déclaré au sujet de l’incident: “Nous sommes désolés pour cette panne et avons déjà apporté un changement global à la configuration de la dorsale qui l’empêchera de se reproduire”.

Cloudflare est un partenaire incontournable du monde de l’infrastructure Web, permettant à de nombreux géants du net de sécuriser les sites Web contre les nombreuses attaques informatiques, ainsi qu’à acheminer un énorme volume de trafic Internet, son instabilité pourrait créer une onde de choc perceptible dans toute la toile.

A propos Technoguide

Voir aussi

Découvrez comment votre appareil iPhone a été piraté grâce à cet outil

Une bonne opération de piratage est silencieuse et n’est généralement pas censé laisser de traces. …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut