Intervention du FBI dans l’affaire du piratage massif de Twitter

Le Bureau fédéral d’enquête (FBI) mène actuellement une enquête sur le piratage informatique massif de la plateforme Twitter le mercredi 17 juillet, dasn le but d’en retrouver tous les auteurs.

Plusieurs comptes certifiés dont ceux de l’ex-président Barack Obama, Kanye west, Elon Musk ou encore Jeff Bezos, ont été victimes de cette campagne massive d’escroquerie impliquant un faux tweet encourageant les abonnés à envoyer des paiements vers un portefeuille Bitcoin.

Le piratage à permis au hacker de dérober l’équivalent de 103 358 euros en bitcoins. 373 transactions ont eu lieu dans la nuit de mercredi à jeudi.

Dès que Twitter a repéré l’attaque, il a verrouillé les comptes concernés et supprimé les faux tweets.

Il existe plusieurs façons de parvenir à une telle attaque, à commencer par un “détournement” d’employé, ce qui apparaît le plus plausible dans ce cas-là notamment par le biais de courriels malveillants incitant au clic et qui usurpent l’identité d’une personne de confiance.

Twitter indique dans un autre tweet que le piratage a concerné les comptes, mais il semblerait que le hacker n’a pas accédé aux mots de passe des utilisateurs. Le réseau social ne pense pas qu’il est nécessaire de changer le mot de passe de son compte par conséquent.

Twitter, qui coopérerait à l’enquête du FBI, souhaite apporter plus de lumière sur l’incident afin de mettre en place des mesures qui pourront l’aider à empêcher une nouvelle attaque de si grande ampleur.

Twitter n’a plus le droit à l’erreur car un autre incident de ce genre signerait la perte de confiance de sa communauté d’environ 320 millions d’utilisateurs actifs dans le monde, le piratage de cette semaine ayant impacté la réputation de la plateforme.

 

A propos Technoguide

Voir aussi

La “ rouille ” comme photoanode et ses limites – Technoguide

L’hydrogène sera nécessaire en grande quantité comme vecteur d’énergie et matière première dans le système …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut