Comment faire pour éviter la contamination de Mars lors du prochain vol habité?

La réalité d’un vol spatial habité vers Mars se faire toujours plus sentir, a tel point que l’agence spatiale américaine commence a se poser de sérieuses questions au sujet d’éventuels risques de pollutions.

En effet la NASA a publié de récentes informations décrivant les changements possibles de protection environnementales des deux corps celestes.

Les politiques de protection planétaire mises à jour décrites dans deux directives de l’agence ont pour but d’apporter des modifications aux actuelles directives censées pouvoir réduire les risques de contamination de la lune et de Mars par des humains.

Pour la Nasa, la contamination en sens inverse est également un facteur important à considérer, où des éléments potentiellement dangereux pourraient être ramenés sur Terre.

Ces indications portent sur le respect par la NASA de protocoles qui auront pour but de minimiser les impacts de la présence humaine sur ces corps spatiales en vertu du Traité sur l’espace extra-atmosphérique, un cadre juridique internationalement élaboré dans les années 1960 qui encadre la manière dont nous serions amené à explorer l’espace.

Ces protocoles jugés trop rugueux par la NASA pourrait empêcher certaines missions d’avoir lieu si ils devaient être respectés en l’état.

A propos Technoguide

Voir aussi

Android 10 bat un record d’adoption par les utilisateurs, une première depuis sa sortie

Plus de quatre mois après son lancement au mois de septembre 2019, Android 10 a …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut